vendredi, septembre 18, 2009

web 3.0 quand comment ?

Nous sommes actuellement en web2.0 et bientôt, dans 3, 5, 7 ans nous serons en web3.0 (déjà !). Les premiers à être présents sur ce créneau seront les plus expérimentés, les premiers à être bookmarqué via leurs site web3.0 ou plutôt leurs sites et leurs agents logiciels web3.0, par les internautes et à avoir leur trafic de manière prioritaire.

On a déjà des pistes sur ce que sera le web3.0
tout d'abord, avant de discuter du toit d'une maison , faut il d'abord disposer des fondations.

Du temps du web1.0 il aurait été impensable de coder un site en web2.0 :


  • - pas les outils LOGICIELS
  • - pas les codeurs capables de le faire
  • - pas les infrastructure de communication

J'ai débuté sur le web0.0 (web zéro) en 1986 et j'en suis devenu un utilisateur intensif en 1988 (je sais, je suis bon pour le musée à côté du T Rex). De même, à l'époque web0.0 d'une liaison 1200 bits / sec entre Paris et Londres, il aurait impensable de travailler en web1.0

grosso modo, le web1.0 a démarré vers 1995 + ou -1 an avec des infra permettant de disposer à un coût "abordable", de 300 à 2000 francs ht / mois selon la durée d'utilisation, d'une liaison 128 kbits fiable.


Web2.0


peut exister Grâce à des ADSL oscillant entre quelques mégabits /sec jusque 18 pour quelques dizaines d'euros / mois.

Sans internautes connecté à un débit suffisant, inutile de disposer de sites complexes

On peut donc émettre les premières barrières à franchir pour voir le web3.0 arriver ::
  • - les liaisons "fixes" (domicile) des internautes devront être à 100 mbits/sec minimum. Voire plus.
  • - les liaisons en téléphonie mobile 3G devront avoir de la 3G à très bas prix (1,5 mbits minimum) et de nombreux spots "téléphonie mobile 4G" à quelques dizaines de mbit/s
  • - IP V6 devra être en service pour permettre de freiner le spam, la diffusion de virus, les cyber attaques en tout genre, en Internet fixe comme en téléphonie mobile 3G ou 4G. Un iPhone est un Mac dans un téléphone, donc sensible aux virus et aux attaques via Internet.

Mais que pourra t on faire en WEB3.0 par rapport à WEB2.0

là c'est l'imagination versus les attentes cachées des internautes. Voici quelques idées et pistes en vrac ::

  • - classiques mais très peu utilisées pour le moment :: 100 mbits / sec chez tout le monde pour quelques (dizaines ?) euros / mois permettront l'usage rapide et simultanés de services gourmands en haut débit : regarder plusieurs chaines TV HD en même temps, surfer sur Internet etc.
  • - à venir :: des services divers et des réseaux sociaux réellement friendly, bref utilisable très rapidement. Même en 18 mbits / sec facebook et autres sont d'une lenteur désespérante par moment : ergonomie à la limite de la stupidité, temps de réponse lent, fonctionnalités à faible valeur ajoutée car trop complexe à développer sur les infra actuelles, fonctionnalités non développées car pas assez de smartPhone en circulation et pas assez de 3G / 4G pour les exploiter.

un exemple concret : un groupe de copains a développé une app pour iPhone qui le transforme en remote 3D (un genre de wii Mote). Face à un écran avec une appli web, l'iPhone devient un périphérique qu'on manipule physiquement comme une raquette de tennis, un volant etc. et le curseur réagit dans le site web, déclenche des évènements etc. L'utilité actuelle : aucune !! en effet à 99$ le iPhone3G de base et sans liaison 3G réellement rapide, c'est inutilisable ... en web2.0.

On en reparle dans 5 ans. un jeu en ligne avec de l'intelligence sur le serveur (comme actuellement), un agent intelligent dans l'iPhone (c'est nouveau) et un agent intelligent sur le PC / Mac. Cela ouvre de nouvelles possibilités. Entre autre exemples. Sans compter les applis professionnelles, les synchronisations d'applications en temps réel entre PC, serveurs, iPhone

Des gisements d'idées et de possibilités vont alors s'ouvrir et tout naturellement le web3.0 va sortir bu bois ...

Web3.0 et web design et gestion du temps


Les besoins du web3.0 vont changer la donne sur le web design. des freins vont disparaître : plus rapide, plus de débit, des téléphones plus rapides, des écrans tactiles plus grands , des réseaux de spots wiMax (un super wifi) denses, le besoin massif et en forte hausse d'interconnecter vie professionnelle et vie sociale. Les internautes attendront du web design la possibilité de pouvoir utiliser rapidement, de disposer d'une meilleure gestion du temps, de LEUR TEMPS et donc des fonctionnalités liées : covoiturage en temps réel, où sont mes amis en géo-localisation, quel est mon temps de trajet (un super GPS) de ici à là en tenant compte de TOUT (embouteillage, transport en commun, V lib, auto lib etc. )



Web design 3.0


Les développeurs en web design, les agences de communication, de publicité, les agences web vont devoir réviser leurs approches en design.

Les outils de codage pour ce type d'application et de web design plus fluide, plus fonctionnel existent déjà ou presque. Il faudra juste les faire évoluer pour mieux coller aux demandes des designers de sites et d'applications web.



4 commentaires:

Anonyme a dit…

le web 3.0, encore un terme à la noix pour se donner de la contenance ...

JNJ a dit…

non, web3.0 , un terme pour regrouper la réflexion autour du web de demain. Seules les cervelles de moineau (et les poissons rouges dans un bocal) ne se posent pas de question sur les évolutions.

Christophe Richard a dit…

Merci pour cet article très intéressant qui nous éclairent sur le futur du web.Il est clair que l'évolution entre le web du début et ce que l'on peu voir et faire de nos jours est impressionnant.
bonne continuation

referencement a dit…

Excellent article, merci